Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > fr > Actions > RWANDA 2016

RWANDA 2016

LE CONTEXTE
Dans un pays engagé à grands pas dans la révolution verte, il existe une association locale du nom d’HUMURA (« ne désespère pas » dans la langue locale) qui a pour projet alternatif de mettre en place un centre de formation en agroécologie.
Le village de Gisaya (Province de l’Est) où se situe le projet abrite en grande partie des exilés du génocide de 1994, expulsés récemment de Tanzanie et de retour dans leur pays d’origine. Anciennement éleveurs nomades, ces habitants sont devenus des agriculteurs contraints, sans aucune expérience en agriculture. Ils ont donc clairement besoin de formation.
L’agroécologie est une voie intéressante dans ce pays où l’agriculture est majoritairement manuelle et où le manque de surfaces arables et de moyens financiers obligent les paysans à produire une grande diversité de végétaux sur une petite surface.
L’objectif principal d’HUMURA est de venir en aide à la population. Depuis 2003, elle est intervenue sur divers domaines d’intervention notamment la santé à travers la mise en place d’un centre médical. Aujourd’hui, la volonté est d’aller plus loin en aidant les populations à devenir autosuffisante.

LA MISSION
C’est dans cette optique qu’HUMURA vient d’acquérir une ferme.
Elle demande de l’aide pour mettre en place et développer une production agroécologique adaptée aux spécificités locales. Cette ferme a pour vocation de devenir une école pilote où les habitants, notamment les plus jeunes, pourront apprendre à produire et cultiver durablement, en répondant aux doubles besoins respect de la ressource et autosuffisance alimentaire.

Mission réalisée par Antoine Boisson, stagiaire sur place pendant 3 mois en 2016 : Antoine.boisson@outlook.com / 0618003363
Antoine est un étudiant ingénieur agronome à Bordeaux Sciences Agro. Âgé de 23 ans, il y réalise sa dernière année d’étude et se spécialise en « Agroécologie et gestion des ressources ».